Summit. Mo Malø (critique du duo)

Note : 3.5 sur 5.

Ayant beaucoup aimé « Nuuk », je me suis lancée dans ces nouvelles aventures, prête à affronter la rigueur du Groenland.

Et là, nous ne parlons plus de rigueur quand on atteint les températures de -60 degrés. Il me faut toujours un peu de temps pour me glisser à la suite de Qaanaaq, parce que la vie là-bas est tellement loin de notre cocon douillet, qu’il me faut une cinquantaine de pages pour entrer dans cet univers. L’auteur nous le permet avec déjà l’emploi des noms Inuits et puis les descriptions et je me suis élancée sur les glaces d’Inlandsis avec les chiens de traineau.

L’histoire de ce séminaire inter police qui tourne au cauchemar, à la limite, importe peu. Ce qui compte pour moi, ce sont les ours blancs, la glace, la lutte pour la survie, ce froid inimaginable que l’on ressent au fil des pages, la station Summit (vidéo sur YouTube très intéressante) et c’est très réussi. Et puis Qaanaaq, personnage toujours touchant, vrai et si amoureux ! Le dénouement appelle une suite que je lirais avec plaisir.

Rose:

Note : 2.5 sur 5.

Qaanaaq Adriensen doit organiser une réunion de la Scandinavian Police Association avec les policiers islandais, danois, norvégiens et finlandais à Kangerlussaq, au Groenland dans le but d’éradiquer les gangs de bikers qui grangrennent la région. Enfin ceci est une idée du chef de Qaanaad, Arne Jacobsen, ennemi depuis toujours et ancien binôme de la mère adoptive de Qaanaaq, projet fomenté dans le plus grand secret dont le but pourrait se relever tout autre. Et un des policiers va disparaître dès sa descente de l’avion et les péripéties vont s’enchaîner sur le territoire des ours et des températures flirtant avec les -60°… Alors si l’intention première était de nous faire ressentir le froid qui ralenti tout, c’est parfait… car… on tourne un peu en rond… et bon Qaannad aiiiiime sa femme, incarnation du Groenland, il aiiiiime son collègue et ami, il aiiime ses enfants…. ok…bon, je trouve que ce livre est surtout une introduction au prochain…. espérons qu’il tiendra ses promesses!

4 commentaires sur « Summit. Mo Malø (critique du duo) »

    1. je suis d’accord sur l’intrigue bof, mais j’ai aimé le côté enfermement dans ces grands espaces. et ok avec toi, Qaanaak est trop gentil, mais j’espère qu’il existe !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :