Paris-Briançon. Philippe Besson

Note:

Note : 3 sur 5.

Un intercités traverse la nuit et les paysages direction Briançon, une veille de vacances d’Avril, à son bord, de parfaits inconnus qui, à la faveur de la promiscuité, vont se découvrir et se confier, complétement inconscients de leur destiné, bien sûr. Car dès le début, on sait que drame il y aura, et que certains seront morts. Qui parmi un groupe de jeunes de vingt ans, d’un couple de la soixantaine, elle, une insoumise et militante, le mari, jeune retraité avec un cancer, d’un médecin qui va vider la maison de sa mère, d’un jeune hockeyeur moins fonceur quand il est question de se marier, d’un commercial qui a priori correspond à son profil et d’une jeune mère active et branchée, oui…, qui va être victime du destin, comment? En quelques lignes, Philippe Besson ébauche ces vies, ces personnages qui, protégés par la nuit et le roulis du train, vont se livrer, faire des confidences qu’ils n’auraient jamais osé en pleine lumière, à de parfaits inconnus, mis sur leur route par pur hasard, compagnons de couchettes, de couloirs, dans un train qui file dans la nuit, loin des vies des maisons, villes qu’il traverse. Et il y a un nom, Messina, qui revient, et la finalité, des morts… Et Besson a ce talent là, d’instants de vie, de rencontres fortuites et salvatrices, mais bon, les passages sur les paysages qu’on ne peut voir, et la synergie des Corail… et le drame, arrive. Des vies qui s’arrêtent, des personnes tout à fait ordinaires au destin tragique, alors qu’ils avaient partagé de beaux instants de complicités et de franchises dans ce train fantôme. Alors, bien sûr, j’ai lu le dernier Besson, malgré Le dernier enfant. Philippe Besson qui m’avait franchement énervée, et même si il y a de jolis passages, Besson va encore dans la facilité, des évidences… Allez, Philippe, tu vas y arriver!!

5 commentaires sur « Paris-Briançon. Philippe Besson »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :